Tisane Provençale n°1 (A.M.M.)

CIP 3400930009680

Vous pouvez vous procurer cet article :

- Dans toutes les Pharmacies

- Pour les professionnels voir l'espace pharmacien

Photo © Tisane Provençale

Tisane Provençale n°1  (A.M.M.) INFORMATIONS DESTINEES AU PUBLIC

 

Les informations suivantes sont celles que Le Ministère de la Santé nous a autorisé à diffuser sans possibilité de modification.

 

IDENTIFICATION DU MEDICAMENT

 

* DENOMINATION

TISANE PROVENCALE N°1 plantes pour tisane en sachet dose

 

* COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE

SENE (feuille)

(quantité correspondante en hétérosides anthracéniques exprimés en sennosides B, au maximum 12.50 mg

GUIMAUVE (partie aérienne fleurie)     357.0 mg

 

Excipients :

Achillée Millefeuille, Menthe poivrée (feuille de), Réglisse (racine de), Romarin (feuille)

                                                                           Pour un sachet dose

 

* FORME PHARMACEUTIQUE

Plantes pour tisane en sachet dose de 1.7 g, Boite de 24

 

* CLASSE PHARMACO THERAPEUTIQUE   Laxatif stimulant

 

DANS QUEL CAS UTILISER CE MEDICAMENT

 

Ce médicament est un laxatif stimulant (il stimule l’évacuation intestinale)

Il est préconisé dans le traitement à court terme de la constipation occasionnelle de l’adulte

 

 

DANS QUELS CAS NE PAS UTILISER CE MEDICAMENT

 

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

- certaines maladies de l’intestin et du colon 

- en cas de douleurs abdominales (douleurs du ventre)

- en cas de constipation chronique (constipation de longue durée)

- chez l’enfant de moins de 10 ans

 

Ce médicament est généralement déconseillé, sauf avis contraire de votre médecin dans les cas suivants :

- en association avec certains diurétiques ou certains médicaments pour le cœur

- chez les enfants de 10 à 15 ans

 

 

MISES EN GARDE SPECIALES

 

Pas d’utilisation prolongée sans avis médical : ne pas dépasser 8 à 10 jours de traitement

 

Constipation occasionnelle :

Elle peut être liée à une modification récente du mode de vie (voyage). Le médicament peut être une aide en traitement court. Toute constipation récente inexpliquée par le changement du mode de vie, toute constipation accompagnée de douleurs, de fièvre, de gonflement du ventre doit faire demander l’avis du médecin

 

Constipation chronique (constipation de longue durée):

Elle ne doit pas être traitée par un laxatif stimulant

Elle peut être liée à deux causes :

- soit une maladie de l’intestin qui nécessite une prise en charge par le médecin

- soit à un déséquilibre de la fonction intestinale dû aux habitudes alimentaires et au mode de vie

 

Le traitement comporte entre autres :

- une augmentation des apports alimentaires en produits d’origine végétale (légumes verts, crudités, pain complet, fruits ….)

- une augmentation des activités physiques (sport, marche….)

- une rééducation du réflexe de défécation

- parfois l’adjonction de son à l’alimentation

 

Il est utile de prendre conseil auprès de votre médecin ou de votre pharmacien

 

Cas particulier de l’enfant :

Chez l’enfant le traitement de la constipation est basé sur des mesures d’hygiène de vie et diététique : notamment utilisation des bonnes quantités d’eau avec les poudres de lait infantiles, alimentation riche en produits d’origine végétale, adjonction de jus de fruits

Le traitement par un laxatif stimulant sans avis médical est contre indiqué (la prise régulière de laxatifs dans le jeune age pouvant entraver le fonctionnement normal du réflexe de défécation)

 

INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES ET AUTRES INTERACTIONS

Afin d’éviter d’éventuelles interactions entre plusieurs médicaments il faut signaler systématiquement tout autre traitement en cours à votre médecin ou à votre pharmacien, notamment amiodarone, brétylium, disopyramide, quinidiniques, sotalol, astémizole, bépridil, erythromycine IV, halofantrine, pentamidine, sultopride, terfénadine, vincamine

 

GROSSESSE - ALLAITEMENT

Ce médicament n’est pas recommandé durant la grossesse et l’allaitement

D’une façon générale, il convient au cours de la grossesse et de l’allaitement de toujours demander l’avis de votre médecin ou de votre pharmacien avant d’utiliser un médicament

 

COMMENT UTILISER CE MEDICAMENT

 

POSOLOGIE

 

Réservé à l’adulte 

Prendre 1 à 2 infusions maximum par jour avec 1 sachet dose

 

MODE ET VOIE D’ADMINISTRATION

 

Voie orale

Mettre de l’eau bouillante dans une tasse contenant le sachet dose, laisser infuser 5 à 10 minutes

 

FREQUENCE ET MOMENT AUQUEL LE MEDICAMENT DOIT ETRE ADMINISTRE

L’action laxative se manifestant au bout de six heures, tenir compte de ce délai lors de l’utilisation

 

DUREE DU TRAITEMENT

Ce traitement ne doit pas être pris que pendant une courte période (maximum 8 à 10 jours)

Si l’effet du traitement est insuffisant, il ne faut pas augmenter la dose ni prolonger l’usage mais demander avis à votre médecin ou à votre pharmacien   

 

EFFETS NON SOUHAITES ET GENANTS

 

Il est possible que surviennent des douleurs du ventre, une diarrhée ;Il faut arrêter le traitement et prévenir votre médecin

Risque de diminution de la quantité de potassium dans le sang

Une coloration anormale des urines est possible il faut arrêter le traitement et prévenir votre médecin

 

 

CONSERVATION

 

Conserver à une température inférieure à 25°C et à l’abri de l’humidité